Pouétique, connetés et idioteries

Comme son nom l'indique

La dernière journée

Elle est usée, usée jusqu'à la couenne, usée jusqu'à la trame.
Combien de temps a-t-elle officié vaillamment à mon service?
Combien de nuits? Combien de jours?
Combien de passages tambour battant?
Combien de sollicitations au rythme éreintant?

Aujourd'hui, les dégâts subis sont par trop visibles, impossible d'ignorer que ma chair passe au travers, impossible d'ignorer les doigts qui s'accrochent et élargissent chaque fois davantage les trous béants causés par l'usure.

Aujourd'hui, c'est la dernière journée de ma petite culotte. Elle n'en peut mai, elle est fichue. Tout à l'heure, quand j'irai me doucher, quand je la quitterai pour la dernière fois, je lui dirai adieu. Je ne pourrai même pas la transformer en chiffon.
Tout à l'heure, quand j'aurai pris ma douche, je la jetterai à la poubelle et je passerai à la suivante...

07/01/2010
4 Poster un commentaire

Halte au massacre!

Oui, je dis halte au massacre des Père Noëls artificiels!
Halte à l'exhibition de ces pauvres pantins ballots pendus aux fenêtres pendant la saison froide!
Halte à la torture que l'on inflige à mes pauvres yeux dès que je les lève - moi qui suis curieuse de nature - tandis que se révèlent à moi toujours avec la même tristesse les victimes de cette cruelle coutume!
Car oui, je le crois du fond du cœur, ces pauvres pantins souffrent! Ils souffrent de froid bien entendu, mais ils souffrent d'autant plus que leurs muscles de plastique sont raidis par l'effort de tenir des semaines durant une corde qui les offre à tous les vents, tandis que rien ne les protège de la neige ni de la pluie.
Comment conserver la magie de Noël lorsque de pauvres mannequins flasques et rouges pendent aux fenêtres, aux yeux des enfants, alors qu'ils devraient escalader au minimum les cheminées ?! Cela pimenterait d'ailleurs davantage l'aventure, pour un peu qu'ils tombassent dans le conduit jusqu'au foyer allumé ou le bouchent. Mmmm la bonne odeur de plastique fondu... Pardon, je m'égare.
Bref et en tous cas, je m'insurge donc contre cette manie qu'ont pris les gens de pendre des père noëls à tout-va sans même songer qu'il leur faudrait les ôter le soir du 24, pour faire croire au moins qu'ils sont partis faire la tournée des cadeaux, au lieu de rester là, inertes et inutiles, tandis que le vrai se caillera les pieds - et le reste- pour le bonheur de nos bambins!
C'est moche, mal accroché, ça ne ressemble à rien...
Tant qu'on y est, pourquoi ne pas pendre des rois mages pour l'Épiphanie, des poules à Pâques et les veaux à la Pentecôte?! Ce serait quand même drôlement plus marrant, non? 
Bon allez, je vous laisse, j'ai des boules à pendre à mon sapin. XD

20/12/2009
5 Poster un commentaire

Plus-value...

En tant que demandeuse d'emploi accro à son ordinateur, sédentaire acharnée avec un fort ascendant ursidé, je passe beaucoup de temps à tester l'assise et le confort de mon beau canapé.
Il va donc de soi que ma masse musculaire a tendance à fusionner avec les coussins, voire à fondre, tandis que je constate une plus-value graisseuse qui tend à se poser sur mes hanches, pile poil là où les élastiques de mes belles jupes me cisaillent désormais...
Ah, quelle vie affreuse que la mienne!
Quand je pense que je n'ai pourtant pas hésité à terminer les beignets de calmar de ce soir, sous prétexte que réchauffés au micro-ondes, ça ne me dit rien, et que mon tendre époux n'avait plus faim, et que de plus, nous ne mangerons pas à la maison demain midi. Destin funeste que celui de ces pauvres beignets et de mes hanches!
Ah, la plus-value alimentaire, personne n'en parle mais si on lançait des actions dessus, je suis sûre qu'on se ferait un fric fou!!!
Allez, qui veut investir sur mes hanches? En plus, j'ai craqué, j'ai acheté les chocolats en forme de fruits de mer et repris les petits pains d'épices au chocolat et aux noix pour grignoter en jouant au scrabble le soir avec ma môman...

13/11/2009
4 Poster un commentaire

A vos toiles, prêtes? Cousez!!!

Ben oui, le dimanche, c'est le jour des araignées schizophrènes, et ça doit tisser dur!!!





PS.: je ne suis pas là, vous ne m'avez pas vu passer, d'ailleurs vous ne savez même pas que j'existe. Et si vous comprenez le jeu de mots aussi vite qu'il m'est venu à l'esprit, c'est que vous êtes au moins aussi tordue que moi, et à ce moment-là, je peux vous dire où je me cache, si ça peut vous dépanner aussi.

12/07/2009
0 Poster un commentaire

Panne textuelle...

Autant je peux être prompte à sortir des idioties et avoir un petit texte qui me vient en tête, d'un coup d'un seul, et que j'ai envie de poster sur le blog, autant en ce moment, je suis totalement à la masse...
Imaginez quelqu'un la tête grosse comme une pastèque mais pleine de vide... Mais quand je dis pleine, c'est pleine!!! Mais de vide.
A la rigueur, il n'y a même pas besoin de préciser qu'une tête qui ferait la taille d'une belle pastèque est vide, déjà que par définition, une pastèque, c'est surtout de la flotte et des pépins...
En clair, mes neurones ont court-circuité dans le trop-plein de vide, anéantis par les soucis du moment et totalement inaptes à tenter quelque reconnection que ce soit, pire que le plus pathétique et le plus inefficace des opérateurs de téléphonie mobile ou Internet.
Bref, je ne vais pas m'étaler sur du vide, c'est un coup à se retrouver aspirée par un trou noir, alors qu'il vaudrait mieux que je passe l'aspirateur dans ma maison...
Ceci dit, si vous aviez connaissance - sait-on jamais - d'un aspirateur à soucis géant, je prends aussi. Il s'occupera de mes soucis, de la maison, et pourquoi pas du linge à ranger, pour un peu qu'il soit multifonctions - et je me moque qu'il fasse le café ou non, je n'en bois pas.

Bon, allez, un peu d'optimisme, pour quelqu'un qui avait il y a cinq minutes encore, une belle panne textuelle, je ne m'en suis pas si mal sortie. ;)

10/07/2009
0 Poster un commentaire

Je mouille au travail...

Ben oui, je sue tellement, j'ai des gouttes qui coulent des tempes et du menton, alors forcément, je suis toute mouillée...

Non mais vous aviez cru quoi?! Que le travail m'excitait à ce point? Faut pas rêver non plus, et puis regardez bien dans quelle catégorie j'ai mis cet article...

Puis c'est pour voir aussi si ça va m'amener du flux avec une recherche google, on ne sait jamais, XD

01/07/2009
1 Poster un commentaire



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion