Nostalgimania

Non seulement je conserve tout mais en plus je rachète des vieux trucs!!!

Non je ne suis pas stressée!

Mais je tiens la Terre entre mes mains et je l'écrabouillerais au moindre mouvement suspect...
Non mais je ne suis pas stressée hein, ou presque pas, c'est juste que l'autre jour, je suis allée me balader en ville avec une amie et nos pas nous ont conduit chez Nature et Découvertes. Et là, j'y ai retrouvé un vieux souvenir de lycée qui m'a accompagné fort longtemps, j'ai nommé une balle anti-stress avec motifs de globe terrestre. Et du coup, j'en ai repris une parce que l'autre je suis bien incapable de dire où elle peut se trouver à l'heure actuelle et que j'ai passé des heures à la triturer à l'époque, c'était une compagne on ne peut plus fidèle. L'avantage en plus, a contrario d'un animal de compagnie poilu que je ne nommerai pas, c'est que je n'avais nullement besoin de la nourrir, de la sortir le soir ni quelque autre contrainte que ce soit.
Certes, on pourrait dire que je la nourrissais avec mon stress et mes attaques répétées de pressions des doigts, mais je crois bien qu'au final, elle aimait ça. Comment je le sais? Elle ne s'est jamais plainte!
Allez, une petite photo pour la route -même si ça ne sert à rien.



24/03/2010
3 Poster un commentaire

Je me souviens (2)

Je me souviens de la maison à Leigné-Les-Bois, lointain souvenir.
L'arbre au milieu de la cour, grandes branches étendues sous lesquelles papa garait la voiture et autour duquel il faisait demi-tour.
Je me souviens du puit dont l'eau nous arrivait en amorçant la pompe à bras en fonte, au-dessus du bac en ciment.
Je me souviens des granges à côté de la maison et des greniers dans lesquels on montait grâce à une vieille échelle en bois.
De la maison au final, j'ai assez peu de souvenirs curieusement, je me rappelle davantage les près autour avec les moutons et le lavoir qui se trouve à l'entrée de la commune, un peu plus loin.

Je me souviens aussi de la maison à Aillé, de la voiturette sans permis dans laquelle je montais à côté de ma grand-mère, la maman de papa, et qui nous emmenait au centre de Dissay, chez le boucher ou le traiteur, dans un bruit de pétrolette qui semblait avancer à grand-peine.
Je me souviens de la toilette dans la bassine, dans la cuisine, à côté de l'évier, l'eau chauffée sur le poële à bois, celui dont chaque rondelle de fonte était imbriquée dans une plus grande et qui permettait à ma grand-mère de monter ou baisser la chaleur sous la casserole, selon qu'elle les laissait ou les ôtait.
Je me souviens du lit une place dans la grande pièce, qui faisait office de séjour et de salle à manger, qui me paraissait toujours très sombre, et des parties de belote avec mes parents sur la table de la cuisine.
Je me souviens de l'escalier en pierre qui menait aux chambres à l'étage, dont le parquet grinçait atrocement, m'empêchant de me lever la nuit discrètement si jamais j'avais eu l'idée de faire des bêtises.
Je me rappelle du grand noyer dans la cour, sous l'ombre duquel il ne fallait pas rester car elle était trop fraîche, et des tambouilles d'eau, de pommes et de noix pour faire semblant de cuisiner.
Des milliers de souvenirs accompagnent cette maison, sa cour et son potager, dans lequel ma grand-mère cueillait les haricots assise sur une chaise aux pieds coupés pour être à la bonne hauteur sans se fatiguer.
Bien sûr, j'y ai passé moins de temps que ma cousine qui habitait la maison à côté, mais pour autant, je n'ai rien oublié, rien oublié des moments importants.

22/06/2009
0 Poster un commentaire

Je me souviens

Je me souviens de la maison de mamy, à La Souterraine, dans la Creuse.
Je me souviens de la barrière en gros tuyaux blancs sur le muret de la cour, je me souviens de la cuisine, en face de l'entrée et du salon-salle à manger, tout en longueur, où je lisais de vieux albums de Sylvain et Sylvette dans un fauteuil gonflable en forme de grenouille.
Je me souviens de sa crème dessert à l'odeur si particulière que je n'ai retrouvée nulle part et de la porte dans la cuisine qui menait dans le jardin. Je me souviens un peu des chambres et d'un couloir après le salon-salle à manger.
Je me souviens d'une femme aux bouclettes grisonnantes, dont les photos sont dans ma mémoire.
Maintenant je sais que loulou verra ses grands-parents aussi souvent que possible, loin ou pas, car ce sont des souvenirs fantastiques et doux.

Et je me dis aussi que cette histoire de grenouilles remonte à bien plus longtemps que la fois où j'ai raconté l'histoire de la grenouille à grande bouche à nos amis Fifi et Paulette. J'étais destinée à être une grenouille depuis ma tendre enfance et je ne le savais même pas!!!

14/05/2009
1 Poster un commentaire

Fleurs de mon enfance

Je n'ai pas de saison de prédilection, pourtant il existe des moments dans l'année que j'apprécie particulièrement et celui que nous traversons actuellement en fait partie. C'est en effet la période où les fossés sont recouverts de petites fleurs jaunes, déjà presque regroupées en bouquets et que l'on nomme communément les coucous.
Et c'est la fleur que toute petite j'adorais ramasser pour en offrir des bouquets à maman. J'adore toujours les ramasser et les regrouper dans un banal verre de cuisine, plutôt haut pour couper le moins possible les tiges et un peu étroit pour donner un aspect dense à ce bouquet printanier, simple mais si agréable à regarder.
Pour ceux que la dénomination de coucou intrigue, vous trouverez une photo dans l'article suivant.
A cette saison aussi commencent à apparaître les pâquerettes, petits soleils que l'on cueillait et dont on coupait la tige pour pouvoir les enfiler les unes après les autres sur la tige d'une autre pâquerette, de préférence la plus grande, dans l'espoir d'en faire un joli bracelet. On l'offrait plus souvent à sa meilleure amie qu'à sa maman, qui avait le poignet trop gros, ou bien on le gardait pour soi.
Je ne pense pas avoir besoin de vous en montrer de photo, bien que personnellement j'ai longtemps confondu l'appellation pâquerette et marguerite et étais incapable de savoir laquelle des deux n'était pas l'autre...


06/04/2009
0 Poster un commentaire


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion