Pas que du négatif, c'est cool!

On pourrait même dire qu'il y a du positif lorsque je fais le bilan de ce petit tour au forum de l'emploi d'aujourd'hui. Pourtant, cela avait bien mal commencé, et ce depuis la veille.
D'abord parce qu'hier, j'étais fatiguée de base dès le matin au réveil et que mon cher bambin ne m'a pas facilité la tâche en se montrant particulièrement rétif à mes exigences lors du repas - avant et après aussi d'ailleurs. Ce qui a eu pour résultat de m'énerver et de finir de m'épuiser. Résultat, je l'ai laissé chez sa grand-mère - ceci dit, c'était déjà au programme - et je me suis payée le luxe d'une exploration intra couette, même pas dérangée par mon conseiller Maximo qui, me connaissant, n'a pas insisté sur la sonnette lors de son premier passage. Ça c'est un vrai commercial! XD
J'avais donc reporté mon excursion dans la jungle de la recherche d'emploi à aujourd'hui vendredi, en repoussant de même l'impression de mes CVs sans entête. Et comme Murphy est un sacré farceur - ceux qui suivent, levez le doigt - le courant avait été coupé entre le moment où j'ai emmené loulou à l'école et le moment où je suis revenue à la maison. Or il se trouve que je n'ai à la maison ni générateur de secours ni vélo d'appartement à dynamo géante pour combler les faiblesses du fournisseur d'électricité... Résultat, j'étais sensiblement en rogne, passablement énervée et au bord de la crise de nerfs mais! mais j'ai réussi à me contenir en me disant que je ne devais pas me miner le moral ni les nerfs en prévision de l'après-midi.
Après avoir re-préparé un CV sur mon ordinateur portable même pas déchargé en vue de l'imprimer chez ma moman, le courant a enfin été rétabli à 10h30. J'ai donc eu largement le temps d'imprimer tout ce dont j'avais besoin, chez moi grand luxe, préparer les affaires du cher bambin pour le larguer chez la nounou dès la sortie de l'école et j'ai même eu le temps de m'habiller et de me maquiller décemment! Incroyable, non?
Bref, j'arrive enfin sur le lieu du forum "Place à l'emploi" à 13h, je prends plan et conseils, je furète l'air de rien, c'est le cas de le dire, je me sens bien ridicule et pas du tout à l'aise à à l'idée de prospecter auprès de boîtes dont je n'ai même jamais entendu parler et dont je n'ai aucune idée du type de poste proposé ni des profils recherchés. Après avoir pris quelques conseils auprès des stands Pôle Emploi, qui pour m'aider sur le peu de boîtes à prospecter, qui sur la plate-forme de vocation et sur les entreprises que mon profil pourrait influencer positivement, je me suis retrouvée à laisser 3 CVs... Un chez le plus gros vendeur de meubles suédois de France, pour le bistrot ou l'espace Cafétéria - ce n'est pas comme si je ne voulais plus d'horaires à la noix mais visiblement il y a possibilité de travailler décemment, un auprès d'une association d'aide à domicile alors que je n'aime ni le ménage ni le repassage mais les aides à domiciles ne se limitent pas à ses tâches, il y en a de plus intéressantes et un dernier auprès d'une boîte de nettoyage industriel pour un poste de chef d'équipe, pour lequel ils ne recrutent pas actuellement! Et enfin j'ai un numéro de téléphone à appeler pour faire une mise en situation professionnelle en vue d'un recrutement dans un fast-food spécialisé dans le poulet, en tant qu'assistante manager, tant qu'à faire et si possible. Pour résumer, trois secteurs qui m'attirent peu ou pas du tout, un contact très mal géré auprès de la recruteuse du suédois parce que je ne sais pas me vendre. Et malgré tout, il me reste des points positifs. Si, sans blague!
Alors je continue parce qu'il me reste des choses à raconter. J'aurais peut-être dû prévenir que vous auriez droit à un pavé?
Donc, malgré ce début très mal vécu de mon point de vue personnel, j'avais pris un créneau pour une simulation d'entretien à 15h - commencé à 15h45 parce qu'ils avaient pris du retard - et un créneau pour une analyse de CV à 15h30 - où je suis arrivée à 16h30 mais je les avais prévenus et il s'agissait des derniers rendez-vous. Une rencontre sympathique en attendant ma simulation et une simulation d'entretien agréable et enrichissante bien qu'inattendue car le créneau d'emploi que je recherche n'avait rien en commun avec la personne qui m'a accueillie pour l'exercice.
En résumé toutefois, j'ai réussi à faire sentir que je suis dynamique, enthousiaste, et pugnace, je suis ressortie avec des conseils et des encouragements et ça, ça fait plaisir.
Et du côté de l'analyse du CV, des points tout aussi positifs puisqu'il donne envie d'être lu, il est clair et bien organisé. Je dois juste l'aérer un peu plus et déplacer les langues dans un vrai "pavé" plutôt que dans une simple sous-rubrique de mes compétences. J'ai là aussi gagné des conseils pour me renseigner sur les entreprises et faire des candidatures spontanées, ainsi qu'élargir mon réseau professionnel. Et puis, pour terminer, il faut voir aussi que j'ai déjà entamé des démarches indispensables et pour lesquelles on m'a confortée, à savoir un bilan de compétences qui commence mardi prochain et un stage de Stratégie en Recherche d'Emploi.
Il me reste donc à être patiente, travailler sur moi, faire des recherches sur les entreprises et prospecter pour effectuer d'ores et déjà des stages d'immersion dans la décoration de manière générale, et également me pencher sérieusement sur mes devoirs à rendre pour ma formation à distance de décoratrice d'intérieur.
Ca fait un paquet de choses à faire!!!

... Et vous, vous avez lu un paquet de lignes!


06/11/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres