De bonne heure? ça jamais!

Contrairement au café, aux embouteilles et au réveil, je ne suis pas du matin.
Bon, nuançons tout de même le propos : je suis tout à fait capable, dans les bons jours, de sauter au pied du lit dès la première sonnerie du réveil.
Cependant, cela ne garantit aucunement de l'efficacité de mon état de veille tout au long de la matinée qui s'ensuit.
Ainsi, le matin, je suis très souvent dans le gaz ou dans le brouillard et occasionnellement dans mes pensées lorsque mon cerveau reçoit assez d'énergie pour ce faire. Autant vous dire que lorsque je suis d'ouverture du magasin, ce n'est pas toujours folichon...
C'est de cette façon que je suis parfois prête à jeter dans la poubelle un récipient à laver et à mettre les déhcets dans l'évier, ou bien encore qu'il m'arrive de faire trois voire cinq fois le même aller-retour de l'endroit où je vois qu'il me manque quelque chose au lieu où je sais que je vais le trouver sans me rappeler entre-temps de quoi il s'agit.
D'ailleurs, à l'heure où je vous écris ce billet, il est encore un peu tôt pour moi; d'habitude, je me lève aux alentours de midi lorsque je fais la fermeture magasin (et là en plus je suis restée à traîner sur Internet en rentrant jusqu'à 4h) mais là, mon loulou est à la maison, et je ne pouvais décemment pas le laisser au lit si tard.
Heureusement, il est adorable et me lève souvent dormir jusqu'à 10 heures du matin, ce qui fut le cas encore aujourd'hui.


10/06/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres