En plein dans la mécanique...

... La Mécanique du Cœur en l'occurrence, celle de Mathias Malzieu au travers de son conte et de son album musical du même nom.
En plein dans la mécanique donc, et au cœur de mes goûts pour les contes pour enfants, mi-macabre mi-émerveillant, dans la veine des films de Tim Burton dont Mathias Malzieu est un grand fan, ce qui nous fait un point commun.
Il est vrai que si lorque j'ai écouté l'album pour la première fois, les sonorités m'ont rapidement fait penser aux Etrange Noël et Corpse Bride, c'est bien son univers propre et un tant soit peu torturé (allez si un peu quand même, bien que très romantique au fond) que le chanteur de Dyonisos nous fait découvrir avec délices. Des cordes, du piano, des sons de cloches, de train, et bien entendu des sons d'horloges; un réel mélange instrumental et musical qui nous fait frémir sur des slams jusqu'au rock le plus dur en passant par un gospel inattendu et totalement irréel.
Un peu comme Pierre et le Loup pour la narration puisque chaque personnage y a la parole, ah je n'arrive pas à en parler sans platitude et lieux communs et pourtant...
Mes coups de coeurs vont sur "Le jour le plus froid du monde" -dont mon loulou a retenu tout seul une phrase, preuve que ça lui plaît aussi, d'un autre côté heureusement vu que je l'écoute en boucle, "Flamme à lunettes" et "Cunnilingus mon amour". Calmez-vous tout de même, Cunnilingus, c'est le prénom du hamster; je ne mens pas quand je dis que l'univers de Mathias Malzieu lui est propre ;)
Et la magnifique chanson qui clos cet album ô combien éclectique au niveau musical et ô combien merveilleux est romantique à souhait. 
Bref, je vous invite à découvrir son univers, d'autant plus qu'il écrit aussi bien qu'il compose et chante, ce qui est un plaisir du début jusqu'à la fin de l'aventure du petit Jack et de sa Miss Acacia lorsque l'on s'attaque au conte à l'écrit. Une ambiance pour chaque moment du livre, pour chaque étape, chaque rencontre à l'écoute de l'album, une création à l'image de la vie: inattendue, parfois incongrue, touchante, effrayante, forte et qui donne envie de chanter en choeur, au coeur de la mécanique...



PS.: et n'oublions pas les artistes triés sur le volet pour chanter avec Mathias; à savoir Olivia Ruiz, Emily Loizeau (dont je suis grande fan aussi), Eric Cantona, Arthur H, Alain Bashung, Babet, Rossy de Palma, Grand Corp Malade (et là vous savez qui chante les slams), Jean Rochefort, que du beau monde en somme pour l'accompagner et en faire un réel moment musical et onirique.


01/10/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres