Plus-value...

En tant que demandeuse d'emploi accro à son ordinateur, sédentaire acharnée avec un fort ascendant ursidé, je passe beaucoup de temps à tester l'assise et le confort de mon beau canapé.
Il va donc de soi que ma masse musculaire a tendance à fusionner avec les coussins, voire à fondre, tandis que je constate une plus-value graisseuse qui tend à se poser sur mes hanches, pile poil là où les élastiques de mes belles jupes me cisaillent désormais...
Ah, quelle vie affreuse que la mienne!
Quand je pense que je n'ai pourtant pas hésité à terminer les beignets de calmar de ce soir, sous prétexte que réchauffés au micro-ondes, ça ne me dit rien, et que mon tendre époux n'avait plus faim, et que de plus, nous ne mangerons pas à la maison demain midi. Destin funeste que celui de ces pauvres beignets et de mes hanches!
Ah, la plus-value alimentaire, personne n'en parle mais si on lançait des actions dessus, je suis sûre qu'on se ferait un fric fou!!!
Allez, qui veut investir sur mes hanches? En plus, j'ai craqué, j'ai acheté les chocolats en forme de fruits de mer et repris les petits pains d'épices au chocolat et aux noix pour grignoter en jouant au scrabble le soir avec ma môman...


13/11/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres