Le beau temps revient !

Non, en effet, je ne parle pas de la météo qui joue les yoyos une semaine sur deux dans la région, et pourtant le printemps renaît en mon coeur, le comblant de mille fleurs.

Comme c'est beau ! Que mes envolées lyriques sont belles ! Que vous vous en fichez et à la rigueur aimeriez tout juste comprendre le pourquoi de ce titre totalement infondé !

 

Alors je vous le donne en mille, quoique quelques mots seront bien suffisants, c'est au niveau du moral que le soleil a finalement décidé de revenir, fortement aidé par la perspective de mes deux boulots à temps partiel.

 

Adieu le boulot de community manager où l'on n'a pas su organiser les finances de l'entreprise pour me garder en son sein et promettre une belle réussite professionnelle. Bonjour les nouveaux domaines et la découverte, encore une fois bien éloignés de mes domaines de formation, mais pas de mes compétences, que j'ai adaptées aux postes que l'on m'a confiés.

 

Et là, un flash-back s'impose, retour au mois de novembre dernier où je fais mes premières armes en tant que secrétaire juridique à temps partiel dans un cabinet d'avocat. Oui, comme vous dites! Rien à voir avec mes compétences initiales, mais un grand merci à mon amie Nadège et son ami Félix pour m'avoir, l'une appelée au bon souvenir de l'autre, et l'autre pour m'avoir introduit auprès d'un confrère avocat que j'ai su convaincre, toute seule, comme une grande, lors d'un entretien en bonne et dûe forme.

 

D'ailleurs à ce propos, je vous suggère fortement d'envoyer un mail de remerciement au recruteur après l'entretien, c'est une très bonne occasion de se rappeler à son bon souvenir et de montrer sa motivation. Un exercice d'autant plus aisé lorsque le poste vous intéresse et que l'entretien s'est bien passé, il faut en convenir.

 

Tenez, vous avez remarqué comme je cause bien depuis tout à l'heure? Hein? Le vocabulaire un niveau un tout petit peu plus élevé que d'ordinaire? Non, vous n'avez rien remarqué? Bon, tant pis.

 

Et donc, le second emploi, trouvé fin décembre, par moi-même comme une grande avec une jolie lettre de motivation et un appel téléphonique de la part du recruteur deux heures environ après l'envoi du mail. Alors, appelez ça de la chance ou du talent, moi je dis les deux ! Bref, cette mission, qui devait se terminer demain, se poursuivra encore pendant trois mois finalement, en CDD. Preuve s'il en est que je suis capable de travail, et de bon puisque deux employeurs ont bel et bien décidé de m'embaucher, sans diplômes spécifiques mais des compétences certaines et une volonté de travail dont je ne démords pas.

 

Alors moi je prétends que j'ai le droit de dire que le beau temps revient ! Même s'il neige, pleut, grêle, verglace et j'en passe et des plus froides !

 



21/01/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres