Je me fais des cheveux...

Enfin, en réalité, je les perds. Tels les chats qui perdent leur pelage à l'arrivée des beaux jours - les mêlant parfois à  notre sueur lorsque la température grimpe à l'envi, je perds des cheveux, quelques poignées à chaque lavage, quelques poignées à chaque brossage...

Alors quoi? Seulement la chaleur, ou le stress, ou les deux ? Je me rappelle avoir perdu pas mal de cheveux à l'adolescence aussi, sans avoir jamais compris pourquoi autant, bien que ça ne m'ait pas rendu chauve.

Mais ne dit-on pas "se faire des cheveux" lorsque l'on a des soucis ? Quand bien même le stress nous dénature et nous les fait tomber? Allez, je ne vais pas chercher à comprendre tout ça, c'est un coup à s'arracher les cheveux...

D'autant plus que si tout se passe bien, je n'aurai plus aucune raison de me faire des cheveux d'ici deux mois maximum. Je vous en parlerai davantage lorsque les choses seront posées et formalisées.



01/07/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres