Et la plume de l'autruche...

...s'agite doucement sous le vent.

Mais quelle plume d'autruche?! De quoi elle nous parle encore la Mag? Elle les a fumées les plumes d'autruche? Si vous croyez que je ne vous vois pas penser...

Mais non je n'ai pas fumé.

Je vous parle des plumes de l'autruche du manège d'Andréa, une créature parmi les autres créations de ce carrousel atypique, qui prête à la rêverie et au décollage vers un monde imaginaire - quand bien même les autruches ne volent pas, je sais!

Et des coccinelles, et de celui que je nommerai l'homme taupe par qu'il semble sortir de terre, et de la machine à vapeur, de la cigogne, du caméléon à coquille (si d'abord!), du scarabée, de la licorne et de l'hippocampe... Tout ce petit monde posé face à la galerie des machines, de LA fameuse compagnie La Machine qui nous prépare encore de magnifiques créatures issues du merveilleux pour l'arrivée prochaine du Manège des Abysses, qui creuse lentement mais très sûrement son trou tout près de mon lieu de travail.

Et lorsqu'il sera là, moi qui ne suis pourtant pas bonne nageuse, j'irai plonger corps et âme dans cette machine à rêves, cette création dont la démesure n'a d'égale que les prouesses techniques qui donneront vie aux créatures, réelles ou imaginaires, sur ou sous l'eau, du monde marin tel que l'a décrit en partie l'écrivain favori de la belle ville de Nantes où tout ce petit monde prend forme, j'ai nommé Jules Verne.



08/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres